ÊTRES DE LUMIÈRE  -  19 mai 2004

canalisés par Sylvain

 

 

De la lumière où nous vivons, sache que nous ne pouvons porter de jugement et d'ailleurs nous ne le faisons pas car cela est inutile.

Car n'oublie pas que ce que vous vivez sur terre n'est qu'une expérience, un jeu de rôle, personne n'a une voie juste ou injuste, personne n’est fainéant ou travailleur.

Vos âmes suprêmes savent et écoutent chacune de vos doléances. Nous ne pouvons effectivement rien faire sans vous.

Nous ne jugeons point non plus vos colères car elle sont l'expression de votre âme et donc aussi dans sa perfection. Les temps arrivent où tout est révélé, les secrets sont inutiles, la Source SAIT qui vous êtes vraiment.

 

Nous voudrions laisser un grand message de paix dans vos âmes.

Vous avez vécu des éons dans vos expériences terrestres, nous sommes heureux de voir l'éveil de certains d'entre vous qui ressentent à nouveau qu'ils ne sont pas seuls.

Dès lors, nous sommes en dehors des « champs négatifs » de vos ego qui ne font que leur travail.

 

Un conseil peut effectivement être donné à ce sujet : l'Ego est utile.

Il vous a été donné pour assurer votre survie, et en cas d'urgence, il a les moyens de vous sauver en vous rappelant des expériences de votre passé et même de vos vies antérieures, et, ainsi, vous garder d'un mauvais pas.

Mais à l'aube de votre retour, celui-ci agissant comme un champ de conscience individuelle a peur de mourir, d'être séparé de vous.

Celui-ci est comme un enfant qui essaie de prendre toute la place. Il est là pour vous aider, soignez-le, expliquez-lui qu'il n'est pas en danger, consolez-le, envoyez-lui de l’amour et gardez-le comme un enfant agité dans le creux de votre cœur.

« Je sais que tu veux m'aider, je sais que tu as peur. Je te garde en mon coeur, tu ne crains rien ».

Voici les mots que le maître que vous êtes doit dire à l'enfant.     

 

Namasté

 

 
   

 

 
  Retour à la page EDL