MESSAGE D’UN ÊTRE DE LUMIÈRE  -  1er septembre 2003

canalisé par Karine

 

SAVOIR SE DETACHER DE LA 3ème DIMENSION

 

Ce soir, nous allons parler de l’aptitude à oublier, de l’aptitude à guérir ce qui nous entoure.

Vous vivez des situations qui vous mettent mal à l’aise, qui vous font souci et cela influe sur votre moral ; qui dit moral dit répercussions également sur le corps émotionnel, sur votre état d’esprit et votre sérénité.

Je vous demande donc, frères et sœurs, de vous mettre dans votre bulle et encore une fois, je réitère l’enseignement d’hier soir, qui est de pouvoir se mettre à l’extérieur d’une situation, tout en y étant, se mettre à part, se détacher.

Vivre la situation ne signifie pas la ressentir, je veux dire ressentir ses effets qui sont néfastes souvent.

Cela ne veut pas dire être absent, cela signifie y être et se détacher, pouvoir prendre une information, pouvoir voir quelque chose en n’étant pas influencé par cela, en n’étant pas touché par cela.

Vous avez déjà beaucoup de charge émotionnelle à évacuer, beaucoup de schémas à guérir et cela concerne toutes les vies passées et celle présente.

Vous vous rappelez consciemment de celle-là, de vie, mais pas forcément des autres.

Or, il y a un gros travail à effectuer et il n’est donc pas nécessaire de rajouter à cela des situations délicates qui vous gênent.

Ceci demande beaucoup de travail car vous n’y arriverez pas du premier coup mais c’est à force d’entraînement et de concentration que vous y arriverez.

Sachez vous détacher, vous mettre en retrait. Soyez dans votre corps mais à côté et regardez-vous dans la situation, regardez-vous parler, regardez-vous.

C’est un peu comme un dédoublement mais qui ne se fait pas physiquement.

Travaillez donc à ceci, frères et sœurs, à vous détacher de cette 3ème dimension.

Demandez l’aide de l’Archange Michaël, si vous voulez couper avec certaines choses et également de la Flamme Violette de Saint Germain, de la Flamme Bleue d’Astrea. Nous sommes là pour vous aider.

Il ne suffit que de le demander, il suffit de formuler la demande et alors, nous pouvons vous aider.

Voilà, frères et sœurs, ceci est un enseignement, qui, il est vrai, est ajusté par rapport à la situation présente.

Je vous aime mes frères et sœurs, et je vous dis à bientôt.

Un EDL qui vous parle et qui vous bénit.

 

    
  Retour à la page EDL